• Partage d'info : Café Repaire de Castres... autour de l'urne, le 18 avril !


    votre commentaire
  • Le prochain RDV du café repaire de Milhars aura lieu le jeudi 12 avril à partir de 18h au café associatif "La Croix d'Alric" à Milhars.

    Jean-Pierre Masson viendra nous présenter l'Alter-Tour qui fera étape à Milhars autour du Jardin des Funambules les 22 et 23 juillet prochain.

    Lors de cette soirée de préparation, nous aborderons les questions d'organisation pratique et le contenu de ces deux journées.

    Nous souhaitons profiter de la venue de l'Alter-Tour pour mettre un coup de projecteur sur les alternatives proposées localement et, pourquoi pas, faire un premier pas vers une réflexion commune...

    Faîtes passer ce message à tous ceux qui sont susceptibles de participer à cette manifestation (et à son organisation).Infos sur l'Alter-Tour sur http://www.altertour.net

    Partage d'info : Café Repaire de Milhars autour de l'Alter-Tour, le 12 avril !


    votre commentaire
  • JEUDI  5  AVRIL  à  20H30  AU  CAFE  " CHEZ  MARCO "  à  ALBAN ,

    le café repaire vous invite à venir voir ou revoir le film  " GAZLAND ".

    A la suite de cette projection nous vous proposons de discuter sur

    les  GAZ  ET  HUILES  DE  SCHISTE :            

    Une exploitation destructive de l'environnement ( fracturation hydraulique ).
    Une énergie nouvelle , oui , mais à quel prix?
    Une alternative au pétrole?

     Suite au déblocage de plusieurs demandes de permis de recherche de gaz de schiste ,
      alors que le gouvernement " se targue d'être le premier au monde à avoir interdit
      le recours à la fracturation hydraulique " , ne soyons plus naïfs.

    VENEZ  NOMBREUX , NOUS  SOMMES  TOUS  CONCERNES.

    2 commentaires
  •  

    L'Alter : Edito du N°27 - Mars / Avril / Mai 2012.

        Le 6 mai nous vivrons, en France, ce que certains désigneront comme un événement de notre vie politique et que d'autres considéreront comme un non-évènement. Quoiqu'il en soit, c'est  pour nous à la rédaction de l'Alter, l' occasion de s' interroger sur ce que sont nos institutions, d'où viennent-elles, que sont-elles et comment pourrait-on les conduire autrement ? Nous avons fait le choix de garder notre parfaite indépendance à l'égard de quelque parti que ce soit,  pour conserver intact notre liberté d'expression et parce que nous faisons le choix d'un horizon politique différent de celui de la démocratie représentative. Le politique a toujours été une préoccupation majeure de notre journal, en faire le sujet d'un dossier nous apparaît donc naturel.
     
        A travers les différents articles, vous trouverez une vision panoramique et globale de ce que signifie le mot politique. Notamment pour les moins avertis, et par delà les joutes politiciennes auxquelles nous sommes soumis depuis plusieurs mois et qui se prolongeront après le scrutin. Il ne s'agit pas de vous dire : votez, ou bien n'allez pas voter !

        Nous cherchons à nous placer dans d'autres perspectives, celles auxquelles nous invitait Cornelius Castoriadis dans l'un de ses ouvrages phare : «La Montée de l'Insignifiance» (éditions du Seuil). D'origine grecque Castoriadis était prédestiné pour interroger la démocratie et nos institutions, il nous invitait à être les créateurs permanents de nos institutions, à faire exploser le conservatisme vécu comme une chape de plomb sur nos existences. La description que nous faisons de nos institutions n'est pas tendre, que ce soit de l'État, de notre modèle de démocratie représentative ou du système électoral. Mais, nous ne nous contenterons pas « d'accuser », nous donnons quelques exemples d'expériences alternatives et d'explorations théoriques. Olivier nous rapporte ce qu'il a vécu au sein du Lycée expérimental de St Nazaire durant plusieurs années.

        D'autres expériences de ce type existent, le pouvoir n'aime pas les mettre en valeur. Au lieu de nous abreuver de fadaises, les médias nationaux seraient bien inspirés d'aller y voir de ce coté là. Dans un autre registre mais pas si éloigné, Yannis Youlountas, participant de la première heure à l'Altermondialiste, nous rapporte ses impressions de ce qui se passe en Grèce, avec la complicité de Raoul Vaneigem.

        Pour finir, nous vous signalons ce nouveau partenariat que nous débutons avec Radio Albigès, antennes sur lesquelles nous réalisons une émission hebdomadaire dont vous trouverez les plages horaires en fin de journal.

    Claudel.

     

     

    NOTE : Les éditos précédents sont toujours trouvables quelque part sur le blog :

    L'Alter : Edito du N°26 - Décembre / Janvier / Février 2012

    L'Alter : Edito du N°25 - Septembre / Octobre / Novembre 2011

     ...

     


    votre commentaire
  • "Du 18 au 25 mars"

    Manchon

    (et à Mont de Marsan)

    Une rafale de conférences, une bourrasque de stages,  un tourbillon d'expérimentations...

    Pour une éducation populaire politique dans le Sud Ouest...
    Demandez le programme ici même !


    2 commentaires
  • Partage d'info : Soirée de soutien en plein coeur de la campagne à l'Emergence / Samedi 11 février à 19H !


    votre commentaire
  • Bonjour à tous!

    Le lycée autogéré de Paris (LAP), fête ses 30 ans.  A cette occasion et sollicité par les éditions du réseau REPAS, nous nous sommes lancés dans l'écriture d'un livre collectif qui raconte notre aventure éducative.

    Dans ce livre, nous n'avons pas tout dit mais nous avons voulu témoigner de nombreux aspects de cette aventure, de cette pratique qui propose une alternative à ce que nous vivons actuellement, en mettant en oeuvre d'autres valeurs reposant sur une réelle coopération, une solidarité et le respect de chacun.

    Nous voulons pouvoir continuer à affirmer que ce lieu permet de redonner espoir, de penser que les choses peuvent changer, qu'un avenir existe, malgré les difficultés, les épreuves. Aujourd'hui nous en sommes presque à l'étape de fabrication et nous devons finir de réunir des fonds pour éditer ce livre.

    C'est pourquoi nous mettons en place une souscription et que nous faisons appel à votre soutien. Le livre doit paraitre en juin au moment des festivités pour  les 30 ans. Si vous avez envie de soutenir la parution de ce livre, vous pouvez  télécharger et imprimer le bulletin de souscription ICI.

    Voici quelques extraits ( citations ou témoignages) pour vous donner envie d'en savoir plus .... Bonne lecture !
     
    Amitiés autogestionnaires, 
    Le Lycée Autogéré de Paris.


    EXTRAITS...

    ....En septembre 1982 débutait une « expérience pédagogique » connue sous le nom de Lycée Autogéré de Paris. Cet établissement public, se réclamant de l’autogestion, existe encore aujourd’hui ...... Il met en avant des principes fondamentaux qui permettent d’émanciper les élèves. Émanciper signifie s’affranchir d’une autorité, rendre libre.....  La liberté de « faire » pour « être »...

    ....."Mon idée du lycée avait bien changé. Liberté oui, mais sans déranger les autres... En théorie je l’avais compris, mais pour l’appliquer, ce n’était pas encore ça."....

    ......Qu’avons-nous donc à offrir à des élèves qui ne trouvent pas leur place ailleurs, ou qui choisissent à dessein notre lycée pour préparer le baccalauréat sans oublier le reste? Une inscription scolaire et sociale ,un cadre et des propositions pédagogiques ouvertes,un temps de réconciliation avec l’école, celui de la mise au travail, un espace communautaire d’éducation citoyenne , des relations différentes avec les adultes , basées sur la confiance, le dialogue, l'écoute et le respect, et surtout sans mépris......

    ......Le syndrome du lycéen sans cartable : ce syndrome atteint différemment les individus de sexe masculin et féminin .....

    ......"J'ai vécu tellement de choses au Lycée Autogéré !!! J'ai tant appris ! Autant de choses terre-à-terre que de choses abstraites d'ailleurs. J'ai appris à relier des livres. J'ai appris à développer et à tirer des photos, j'ai appris l'engagement, j'ai appris à persévérer, aller de l'avant, même après le plus dur. J'ai appris ce qu'était l'art de la pédagogie, j'ai découvert la beauté d'apprendre."...

    .......C'est comme si on reconstruisait tous les ans le château de sable effacé par la mer pendant l'été. La mer n'a pas effacé les bases, les principes de notre fonctionnement n'ont pas disparu pendant l'été. Mais nous construisons une nouvelle histoire d'autogestion dans la tête de ceux qui participent au lycée. ......

    ......Le voyage est formateur dans le sens où il crée des rencontres et des découvertes, il diversifie les espaces et les centres d’intérêt, et surtout il est facteur de cohésion.......

    ....."j'avais le choix entre un lycée d'élite dans un pays magnifique, un bon lycée à côté de chez moi, et un lycée médiocre très loin de mon domicile. Naturellement, vous l'aurez compris, j'ai choisi ce dernier. J'étais persuadée d'avoir fait une grosse erreur. J'avais renoncé à un bon avenir scolaire pour entrer dans une parodie de lycée. Mais il était trop tard pour changer d'avis. Je me résignai donc à rester au LAP."......

    ......On ne naît pas autogestionnaire, on le devient. (ou pas): "Hey, toi, oui, toi ! Tu te moques de moi ou quoi ??? On a dit qu'on faisait le ménage et toi tu te casses discrètement !!??"...

    .....Dans cette équipe sans hiérarchie, il semble important d'éviter toute spécialisation. Le pari vaut autant pour les élèves que pour les adultes de démontrer que chacun d'entre nous peut faire, avec ses moyens, ses capacités, ses difficultés. Le tout est d'avoir la volonté de s'y mettre et d'apprendre.....


    votre commentaire
  • "Terres communes est aujourd’hui en danger imminent de mise en liquidation judiciaire."

    L'audience de la demande de levée de l'exécution du 1er jugement a été reportée au 18 janvier 2012, mais nous étions tout de même une quinzaine, à faire acte de présence, ce mercredi 4 janvier. Nous avons pu faire un repérage des lieux (il y a de la place !) et rencontré le Président de la cours d'appel.

    Rendez-vous à l'audience publique :

    Nous vous invitons de nouveau à venir nombreux à l'audience (Montpellier) qui a été reportée au mercredi 18 janvier à 9h00 pour faire acte de présence avec bienveillance sans provocations ni étendards, pour montrer d'abord que cette affaire concerne et touche de nombreuses personnes. Merci de venir pour 8h30 afin d'être tous entrés dans le tribunal pour 9h00. Nous partagerons la soupe à la sortie du tribunal.

    Nous soutenir par écrit :

    Si vous souhaitez nous aider, merci de nous envoyer un message qui explique les raisons de votre soutien moral ainsi que vos liens avec Terres Communes, la FAR, Caracoles de Suc ou Cravirola à cette adresse. Pous vous serez nombreux à témoigner, plus ça aura du poids. Nous joindrons également les nombreux messages de soutien que vous nous avez déjà fait parvenir spontanément (si vous ne souhaitez pas que votre message soit joint, merci de nous le signaler par mail).

    Ces témoignages feront valoir l'engagement moral de Terres Communes au delà de ses statuts et de sa forme juridique.

    Voici le plan d'accès à la cour d'appel de Montpellier : plan-cour-appel-montpellier-1-rue-foch.pdf. L'entrée du tribunal est sur la rue Placentin.

    A bientôt, et Merci de votre soutien !

     

    Les collectifs de Far, Suc et du Maquis.


    Post scriptum :

    Merci de faire suivre l'info aux personnes que vous avez informé et qui ne sont pas sur notre liste de diffusion.

    Pour les personnes qui ont reçu les lettres d'infos en copie et qui souhaitent recevoir les prochaines lettres, c'est possible de s'inscrire à cette adresse : lettre.terrescommunes.net


    Pour mémoire :

    Beaucoup de personnes nous ont demandé "qu'est-ce que c'est Terres Communes ? ", alors voici l'explication :

    Terres Communes, c'est la structure qui porte le foncier pour trois fermes : Caracoles de Suc en Ardèche, la Ferme Autogérée de la Roya (les FAR) dans les Alpes Maritimes et Cravirola, autrement nommé l'équipe du Maquis dans l'hérault à Minerve.

    Aujourd'hui c'est Terres Communes qui est en danger de liquidation et qui risque d'entrainer avec elle, les trois collectifs exploitants agricoles...

    Pour en savoir plus vous pouvez visiter le site
    www.terrescommunes.net

    Ci-dessous, toujours le lien vers la lettre des collectifs de Terres Communes :
    2011-12-16 Terres Communes dans la tourmente.pdf


    pour visiter le site de TC ou nous ecrire :
    http://www.terrescommunes.net
    info@terrescommunes.net

    s'abonner, se desabonner :
    http://lettre.terrescommunes.net

    votre commentaire
  • Politique de l’intimité.

        On peut constater régulièrement, lors de débats sur des thèmes aussi divers que le nucléaire, les OGM, les nanotechnologies, le choix de son habitat... que certaines personnes rejettent d’emblée le terme « politique » lorsque est exprimé l’idée que les choix que nous faisons (ou ne faisons pas) sont des choix politiques. Tout comme ils devraient être des choix philosophiques, éthiques avant d’être des considérations économiques et financières. L'utilisation de ces mots sonnent comme des anachronismes poussiéreux dans un monde devenu trop « moderne », trop « rationnel », trop « concret » ! Et pourtant le politique, (à ne pas confondre avec la politique, qui n'est que verbiage et compromissions de politicien-ne-s de tous bords), est bien l’ensemble des décisions que nous, êtres humains en co-relations écologiques permanentes, devrions être capables de prendre de façon concertée, pour avancer sur le chemin du progrès social dans un élan de justice, d’équité et de respect pour les générations futures et autres êtres vivants de la biosphère.  

        De même, notre vie la plus intime peut subir l’ingérence d’un système de domination. Certaines cultures, certaines religions imposent leurs empreintes sur les corps. Ces marques inscrites jusque dans la chair d'hommes et femmes, leur rappellent au quotidien, que l’autonomie ne leur est permise que dans le respect d’un cadre de valeurs pour lesquelles ils n’ont pas été consulté. Que l’on me permette d’illustrer ce propos, sans trivialité, d’un exemple de relations intimes : dans leur quête de plaisir charnel, deux adultes consentants, enlacés, s’adonnent à des pratiques bucco-génitales. Difficile de voir un acte politique dans cet élan érotique. Et pourtant le cunnilingus peut s’avérer être un acte hautement politique et émancipateur. Cette douce et sensuelle jouissance est interdite à de nombreuses femmes dans le monde. L’infibulation et l’excision, pratiquées encore de nos jours, sont autant d’actes criminels gravant dans le corps des femmes le sceau de la domination patriarcale leur interdisant le droit au plaisir.

        L’autonomie des individus est l’ennemi de tous les systèmes s’érigeant au-dessus d'eux. Autonomie du plaisir des femmes contre le système patriarcal, autonomie des communautés indigènes face aux colons, autonomie des citoyen-ne-s face à l’État, autonomie alimentaire et énergétique face au système capitaliste aliénant, autonomie des circuits courts face à la grande distribution.

        L’Altermondialiste s’inscrit dans un processus de reprise en main de notre autonomie. La relocalisation de l’économie est en marche. Elle s’amplifiera, certainement à cause de la raréfaction ou de la cherté des ressources énergétiques. Sans attendre la fin du pétrole « bon marché », de nombreuses personnes s’organisent en acteurs de ce qu’il est devenu courant de nommer les « circuits courts ». Qu’il s’agisse de marchés de plein vent, de groupements d’achat, d’AMAP, de coopératives de production, de squats autogérés, de municipalismes différents… un monde nouveau se construit… à son rythme… tissant des liens que le système dominant essaie déjà de récupérer à son avantage. Preuves que nous sommes sur la bonne voie !


    Patrice K.


    votre commentaire
  • Partage d'info : "Sortir du Nucléaire", débat citoyen, le 14 décembre à Castres !


    votre commentaire